Qu’est-ce que l’éco-habitation ?

De plus en plus de maisons écologiques sont construites chaque année au Québec. Mais que sont-elles exactement ? Quels sont les critères permettant à une habitation d’être identifiée comme « écologique » ? De nombreux paramètres sont en jeu mais ne sont pas toujours évident pour le consommateur. Il n’y a pas de définition simple pour l’éco-habitation. Tout de même, les deux éléments-clé d’une habitation écologique sont basés sur l’efficacité énergétique et les matériaux durables utilisés pour la construction. Il y a alors un vaste panel de possibilités auxquelles s’ajoutent d’autres options, telles que l’architecture de la maison, des systèmes de récupération des eaux usagées, la pose de panneaux solaires sur le toit, etc… On fait ici une synthèse des principaux éléments impliqués dans la construction d’une éco-habitation.

maison écologique

Une efficacité énergétique

Les maisons écologiques sont avant tout des maisons éco-énergétiques. En effet, elles sont construites dans le but de réduire la consommation en énergie et ainsi respecter l’environnement en limitant au maximum la production de gaz à effet de serre. Il y a donc de nombreux choix possible pour le consommateur, dépendamment de ses préférences et de son budget.

Les principales options sont basées sur :

-L’architecture de la maison : l’orientation de la maison est un facteur important permettant de réduire la consommation en énergie. Par exemple, des fenêtres orientées au sud plutôt qu’au nord apporteront plus de chaleur et réduiront les pertes.
-Les fondations : des murs extérieurs construits avec les matériaux adéquats permettront une étanchéité à l’air et ainsi de réduire les pertes et les coûts énergie.
-L’isolation : une isolation des murs, des combles et des sous-sols aura un impact considérable sur les économies d’énergie.
-Les fenêtres : des fenêtres avec doubles ou triples vitrages sont respectivement jusqu’à 20% et 50% plus efficaces que les fenêtres classiques.
-L’éclairage : l’éclairage d’une maison contribue à environ 11% de la consommation en électricité d’un foyer au Canada. En utilisant des systèmes à forte efficacité, il est possible pour un foyer d’économiser jusqu’à 130$ par an.
-Les appareils électro-ménagers : Les appareils tels que le réfrigérateur, le lave-linge, le sèche-linge et le lave-vaisselle comptent environ pour 12% de la consommation d’un foyer Canadien. Ainsi, dépendamment des modèles et des besoins du consommateur, il est possible de réduire considérablement la dépense en électricité, en équipant la maison d’appareils efficaces.

Les éco-habitations permettent généralement de sauver en moyenne 20% en consommation d’énergie comparées aux maisons classiques, dépendamment des options choisies.

Des matériaux écologiques

Le choix des matériaux pour la construction d’une maison écologique est crucial. Premièrement, ils peuvent avoir une influence sur la consommation en énergie. Il faut par exemple trouver des matériaux idéals pour des fondations étanches, des murs isolés, des fenêtre éco-énergétiques…

De plus, ils sont souvent choisis de sorte que leur fabrication limite la production de gaz à effet de serre, la consommation d’eau et de carburant. Pour cette raison, le bois et la chaux sont les plus utilisés. Les arbres étant une ressource renouvelable, importante pour notre écosystème et absorbant le CO2 de notre planète, le bois est souvent la matière première des maisons écologiques. La chaux est également très utilisée, en tant que peinture ou enduit, mais aussi pour remplacer le ciment. Elle est d’une part, non toxique, contrairement a certaines peintures et enduits utilisant des produits chimiques. D’autre part, bien que sa fabrication engendre une émission en CO2, sa dégradation entraine une absorption du dioxyde de carbone avant de retourner peu à peu en calcaire.

Les matériaux recyclés sont aussi très souvent favorisés, de même que les matériaux durables. La haute qualité est privilégiée afin d’éviter de devoir être remplacé fréquemment.

Des matériaux sains pour les occupants sont aussi considérés pour la construction des maisons écologiques : des produits naturels et dépourvus de produits chimiques nocifs pour la santé, comme par exemple des sols et des peintures naturels.

De plus, l’utilisation du plastique, le PVC en particulier, est souvent évitée, dû au recyclage difficile et à leurs effets sur la santé.

Il y a donc de nombreux paramètres considérés durant la fabrication des éco-habitations, pour obtenir une efficacité énergétique ainsi qu’un respect de l’environnement et de la santé. En plus du choix des matériaux optimales et des facteurs énergétiques, d’autres options se présentent au consommateur. En effet, la consommation de l’eau peut être envisagé, par exemple en récoltant l’eau de pluie ou récupérant les eaux usagées. La source d’énergie peut-être également considérée en obtenant l’électricité et le chauffage d’une source verte ou renouvelable. Bien sûr, la maison doit être bâtie avant tout de façon à ce que les habitants se sentent dans un environnent confortable, notamment avec des espaces lumineux, qu’il fasse chaud l’hiver, frais l’été et tout autre critère qui feront de cette maison un foyer agréable.

Par Caroline Foucher

Sources :

https://www.ecohabitation.com
http://www.rncan.gc.ca/maisons
https://www.homebuilding.co.uk/

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.